FAQ2018-07-22T17:07:46+00:00

Questions fréquentes (FAQ)

Avec l’âge, de nombreux facteurs peuvent causer la perte de cheveux : le stress, les fièvres et
autres conditions de santé, la grossesse, une alimentation déséquilibrée, les hormones, les
facteurs environnementaux, mais aussi la génétique – considérée comme le facteur le plus
important. Du point de vue médical, une personne perd habituellement entre 50-100 cheveux
par jour.
La pose d’implants capillaires peut être effectuée sur toute personne âgée de plus de 18 ans, ne
souffrant pas d’un problème de santé de long terme. Toute personne de moins de 18 ans doit
obtenir une autorisation parentale.
En incluant les examens préliminaires et la préparation ainsi que les traitements post-
opératoires, la procédure dure habituellement une demi-journée. Cette durée moyenne peut
varier en fonction de l’étendue de la zone à traiter. Lors de l’intervention, le prélèvement et la
pose d’implants sont effectués sans interruption. Nous faisons tout notre possible pour que le
temps s’écoule plus rapidement, vous pouvez ainsi regarder la télévision, écouter de la musique,
lire des magazines etc.
Il existe aujourd’hui deux méthodes d’implantations capillaires, mais la méthode la plus
répandue et la plus fiable au monde est la technique dite FUE. Cette technique procure le résultat
le plus naturel et vous permet d’atteindre la densité souhaitée. Des preuves scientifiques
montrent que les micromoteurs utilisés produisent les résultats les plus sains et les plus
satisfaisants.
Vous pourrez constater le résultat final des implants capillaires en l’espace de huit à dix mois.
Bien qu’elle varie en fonction des personnes, c’est la durée habituelle pour que les cheveux
implantés prennent leur angle et leur direction naturels.
La plupart des cliniques déterminent le prix des implants en fonction de la taille de la zone à
traiter, du nombre de greffes devant être prélevées etc. Cependant, RepHair Clinic a mis en place
des prix fixes. Ainsi, le prix restera le même, peu importe la taille de la zone ciblée.
Les cheveux implantés étant vos propres cheveux, vous pourrez ainsi les laisser pousser, quelle
que soit la longueur souhaitée, après la procédure.
Vous ne devez pas vous raser les cheveux pendant une durée d’un mois après l’opération car
vous devez protéger la zone donneuse et la zone d’implantation. Il est vivement recommandé
d’attendre sept à huit mois avant de se raser les cheveux.
L’implantation sera visible durant les 15 premiers jours environ. Pendant cette période, vous
pouvez cacher votre tête avec un chapeau mou, si vous le souhaitez. Après 15 jours, la greffe ne
devrait plus être perceptible et toutes marques liées à l’intervention continueront à s’estomper
et à disparaître au fil des jours.
La densité souhaitée sera obtenue pour autant que la qualité des racines prélevées sur la zone
donneuse est suffisante. Si la densité souhaitée n’est pas obtenue après la première session, une
deuxième session peut être mise en place pour vous.
Il s’agit d’une opération chirurgicale qui doit être réalisée par des médecins spécialisés en
chirurgie esthétique, dans une salle d’opération adéquatement équipée. Notre clinique a été
conçue de façon à répondre à toutes ces exigences.
Les femmes aussi peuvent assurément bénéficier d’implants capillaires. Si vous êtes affectés par
une calvitie, ou des problèmes de perte inégale de cheveux, ou encore si vous souhaitez redéfinir
la ligne dessinée par la racine de vos cheveux suite à un lifting du visage, les implants capillaires
sont la solution.
Les cheveux implantés résistent mieux à la chute car ils sont prélevés sur des zones qui ne
subissent habituellement pas de phénomène de calvitie. Ils devraient ainsi perdurer le restant de
votre vie.
Une semaine avant l’opération, vous devrez cesser d’utiliser des médicaments qui fluidifient le
sang (anticoagulants), tels que l’Aspirin ou Coraspin. Durant cette semaine, il est aussi
recommandé d’éviter de consommer de l’alcool et de prendre de la vitamine E. Si vous êtes
fumeur(se), vous devrez réduire le plus possible votre consommation de cigarettes. Vous devrez
aussi vous assurer de prendre un petit déjeuner consistant le jour de l’opération.
Les implantations capillaires sont effectuées sous anesthésie locale. Seule l’anesthésie elle-même
est susceptible de provoquer une douleur. Une fois que l’anesthésie commence à faire effet, vous
ne ressentirez aucune douleur. Il arrive parfois de ressentir une légère douleur après
l’opération. Celle-ci peut être facilement traitée grâce à des antidouleurs délivrés sans
prescription.
Ce type de situation a très rarement été observé. Dans certains cas très rares, l’ouverture de
canaux dans la zone cible peut légèrement endommager certains cheveux existants. Cependant,
les chances pour que ceci arrive sont minimes, surtout lorsque la procédure est réalisée par des
professionnels expérimentés.
Une fois que la greffe a été réalisée, il est possible de voir une chute initiale de cheveux durant
les 15-20 premiers jours après l’opération, mais ceci peut varier en fonction de votre
constitution physiologique. Cette chute de cheveux initiale ne doit pas vous préoccuper car les
premières repoussent de cheveux auront lieu en moyenne au bout de trois mois. Nous estimons
qu’environ 75% des cheveux implantés repoussent au cours des six premiers mois. Les cheveux
poussent d’environ 1 cm par mois, variant en fonction de la vitesse de pousse de vos cheveux. En
un an, tous vos cheveux auront repoussé. Ces cheveux peuvent d’abord avoir une apparence
fragile, pale, ou frisée, comparés à vos cheveux existants, mais ils reprendront vite la même
forme et consistance que les autres.
L’étude du type de chute de cheveux de la personne est le premier facteur déterminant le choix
de réaliser des implants capillaires ou pas. Le deuxième facteur déterminant est l’âge. Si le cuir
chevelu est visible à l’œil nu, cela signifie que la densité de cheveux dans cette zone a chuté de
50% par rapport à sa densité normale. Dans ce cas, le traitement le plus efficace sera l’implant
capillaire. Bien que la chute de cheveux chez les hommes soit un processus qui se déroule
graduellement tout au long de sa vie, le taux de chute diminue après 39-45 ans. Il faut donc
envisager que lorsque la greffe est effectuée sur des patients en dessous de cette tranche d’âge,
les chutes de cheveux peuvent persister après l’opération et il sera peut être nécessaire de
réaliser une deuxième ou troisième session.
Il y a bien sur d’autres solutions que les implants capillaires, comme porter une perruque ou un
toupet. Cependant, si vous recherchez une solution permanente, efficace, et une apparence
naturelle, la meilleure option qui existe est la pose d’implants capillaires.
La pose d’implants capillaires (ou greffe de cheveux), bien que réalisée en surface, est tout de
même considérée comme une procédure médicale, il est donc crucial qu’elle soit exécutée par
des médecins expérimentés et spécialisés dans ce domaine, et qu’elle ait lieu dans un
environnement stérile, au moyen d’un matériel médical moderne. Du fait de l’attractivité
croissante des implants capillaires et du tourisme de santé, nous avons malheureusement
assisté à l’augmentation du nombre de greffes de cheveux effectuées par des médecins n’ayant
aucune expérience dans cette spécialisation, ou encore réalisées par des esthéticien(ne)s ou des
personnes n’ayant aucun lien avec le domaine médical. Il est donc très important que vous soyez
attentifs au profil du médecin qui réalisera l’intervention sur vous. Chez RepHair Clinic Istanbul,
nous sommes heureux de dire que nous travaillons uniquement avec des médecins experts dans
ce domaine et qui réalisent les opérations dans une clinique adéquatement équipée.